En 2019 le Département compte 20 académiques temps plein, 55 enseignants à temps partiel, une centaine de membres du corps scientifique (chercheurs, doctorants, post-doctorants) et 15 membres du personnel administratif, technique et de gestion.

La recherche du DGES est structurée autour de trois centres de recherches : l’Institut des Géosciences (IGeos), l’Institut de Gestion de l'Environnement, d'Aménagement du Territoire (IGEAT) et le Centre Interuniversitaire d’Étude de la Mobilité (CIEM). L’IGeos et l’IGEAT abordent le système Terre – Monde sous l'angle des sciences naturelles pour le premier et des sciences sociales pour le second. Mobilisant une très large palette de méthodes, à la fois dans les champs de l'observation, de l'expérimentation et de la modélisation, cette recherche est supportée par de nombreux projets novateurs en phase avec les défis multiples qui se posent aux sociétés, que ce soit en recherche fondamentale ou en recherche orientée. Quant au CIEM, il développe ses activités pédagogiques et de conseil dans le champ des transports, de la logistique et de la mobilité.

L’offre d’enseignement s’appuie étroitement sur la recherche et s’articule autour de 2 bacheliers et de 5 Masters dans les domaines de la géologie, de la géographie, de l’environnement, du tourisme et de la mobilité. Toutes disciplines confondues, le Département compte en 2019 plus de 600 étudiants, démontrant l’attractivité très forte de ses formations auprès des jeunes générations.
 
dges
 
Mis à jour le 12 décembre 2019