1. Faculté des Sciences
  2. Accueil
  3. La Recherche
  4. Actualités

Solvay Award pour Daniel Scholl et sa thèse sur la biologie moléculaire de la protéine CFTR

Publié le 22 octobre 2021 Mis à jour le 22 octobre 2021

Daniel Scholl a reçu un Solvay Award pour sa thèse de doctorat réalisée sous la direction de Cédric Govaerts (ULB). Sa recherche élucide la base moléculaire de la mucoviscidose, une maladie génétique qui touche les voies digestives et respiratoires.

Le 12 septembre 2021, Daniel Scholl, a reçu un Solvay Award pour sa thèse de doctorat intitulée « Exchange between ordered and disordered segments in CFTR modulates function at the expense of stability » effectuée sous la direction de Cédric Govaerts (ULB) en collaboration avec Jelle Hendrix (KUL).

Sa recherche était axée sur la biologie moléculaire de la protéine CFTR dont la défaillance mène à la mucoviscidose, une maladie génétique qui touche les voies digestives et respiratoires.

Daniel Scholl a terminé son Master en sciences chimiques à l’ULB et a effectué sa thèse de doctorat dans le laboratoire de Structure et Fonction des Membranes Biologiques (SFMB, ULB) de 2015 à 2020.  Le but de ses travaux était de comprendre comment la protéine CFTR qui subit une mutation chez les gens atteints de mucoviscidose est affectée par cette mutation. En utilisant des techniques qui permettent d’investiguer le comportement d’une seule molécule, les chercheurs ont pu identifier le talon d’Achille dans la protéine ; un comportement qui la rend susceptible à perdre son intégrité structurale en présence de la mutation pathogénique. Ces résultats éclaircissent la biologie de CFTR et fournissent une nouvelle voie pour le développement de médicaments contre la mucoviscidose.

Daniel Scholl travaille à présent en tant que chercheur postdoctoral au Scripps Research Institute à San Diego en Californie.